Peut-on traiter les animaux avec le CBD ?

Publié par Nicolas JULLIEN le

Peut-on traiter les animaux avec le CBD ?

Naturel, le CBD est sans effets secondaires dangereux pour l'homme. Chez les souris également, dont on se sert depuis longtemps pour valider les essais cliniques avant que l'on puisse faire des tests humains. Dans les pays où le cannabis médical s'est fortement démocratisé, les propriétaires d'animaux domestiques ont déjà donné, volontairement ou accidentellement, des cannabinoïdes. Comme ces produits arrivent en France avec des fournisseurs sérieux comme Woodyline, Kilogrammes ou encore CBDLAB, voici quelques informations à considérer avant de s'y lancer.

Le système endocannabinoïde des vertébrés

Un système découvert chez l'homme dans les années 80

ECS en anglais, et SEC en français, pour Système Endocannabinoïde. Il est découvert à l'intérieur du corps humain en 1980. C'est à dire 40 ans après que l'on ait pu isoler pour la première fois le CBD ! Donc, c'est presque un demi-siècle plus tard que le monde découvre que notre organisme est doté des récepteurs spécialisés pour interagir avec les différents phytocannabinoïdes.

Des cellules nerveuses dédiées pour le CBD

Les récepteurs de ce type de molécules sont dispersés dans le cerveau et dans certains organes (appareil digestif, muscles, articulations ...). Des synapses, ou cellules nerveuses appelées CB1 et CB2. Ce qu'il faut savoir, que le SEC n'est pas propre à l'homme, mais aux vertébrés, dont nos animaux domestiques. Même votre poisson rouge peut tirer des bienfaits du cannabis !

Les maladies fréquentes chez les animaux domestiques

L'anxiété et le stress

L'image du chien toujours joyeux et du chat qui somnole en permanence n'est pas du tout le quotidien de nombreux d'entre nous. Beaucoup de propriétaires de nos amis canidés ont déjà sûrement expérimenté la scène de cambriolage en rentrant chez soi après une journée de travail. Et le félin qui miaule pendant toute la nuit ? Des comportements qui notent un certain degré de stress et d'anxiété chez nos animaux de compagnie. Ils se sentent désœuvrés et seuls, quand vous partez au travail.

Les maladies génétiques

Dans le passé, les éleveurs de chiens et de chats ont voulu créer des races distinctes pour leur donner des apparences "stables" et des caractéristiques prédéterminées (pour la chasse, le gardiennage ou seulement pour le look). Un processus de sélection génétique qui a fait aussi en sorte de reproduire les tares qui affectent le génome. Par exemple, le Pit Bull argentin est connu pour son hyperactivité, tandis que les grandes races souffrent souvent de dysplasie de la hanche.

Les maladies de vieillesse

La médecine pour animaux a bien évolué. Les scanners détectent les anomalies et les radios révèlent les dysfonctionnements mieux que dans le passé. On remarque les cancers et on repère facilement les articulations qui se dégénèrent. Il faut dire que nos compagnons vivent bien plus vieux que leurs cousins sauvages. Un loup de dix ans est déjà exceptionnel, alors qu'un chien peut maintenant vivre deux fois plus longtemps. Ce qui fait que les maladies sont plus fréquentes quand l'âge avance. On remarque ainsi l'arthrose, des dysfonctionnements de l'appareil digestif, et même des dégénérescences neuronales.

Quels sont les animaux à qui on donne du CBD ?

Les chiens et le CBD

Le chien est sans doute celui qui a été un des premiers animaux domestiques à être soigné par le CBD. Ils sont très courants aux États-Unis. Les statistiques annoncent même qu'au moins un par jour ingère par accident du cannabis ou du chanvre. Ce qui permet d'avoir une bonne base de données sur la réaction de ces animaux au THC et au CBD.

Les chats et le CBD

À l'origine, le chat est un animal territorial. Il doit le parcourir régulièrement et le marquer. Il aime jouer à l'extérieur, explorer, chasser. De nos jours il est cantonné à l'intérieur, castré et gavé de croquettes. Les cultivateurs particuliers ont remarqué leur félin bien aimé était aussi friand de fleurs de CBD, quand l'envie lui prend.

Les chevaux et le CBD

Les chevaux sont aussi très répandus en Amérique. Ils font des courses, ils travaillent ... Ils sont aussi sujets à du stress, des douleurs chroniques, de la fatigue, des inflammations ... Par contre, il faut savoir que leur poids important nécessite également des doses adaptées.

Des produits au CBD conçu pour les animaux ?

L'aspect naturel du CBD

Dans la nature, les scientifiques ont remarqué que certains animaux avaient des addictions à certaines substances, naturelles ou artificielles. Par exemple, on a vu des éléphants se défoncer à l'iboga, ainsi que des ours en train de sniffer des bidons de carburants vides. Ce qui est bien avec le CBD, c'est qu'il ne provoque pas d'addiction, n'est pas toxique, et apporte une solution pour divers maux, tout en restant naturel.

Le genre de produits que peuvent ingérer les animaux

L'huile de CBD

Beaucoup de propriétaires d'animaux domestiques se sont mis à acheter de l'huile de chanvre pour soulager les animaux. C'est pratique pour la facilité de dosage et surtout pour la manière de les faire ingérer le produit.

Les fleurs de CBD

Les fleurs de CBD sont souvent ingérées par les animaux, mais de manière accidentelle la plupart du temps. C'est plus difficile à faire manger volontairement quand ce sont des carnivores comme les chiens et les chats. Par contre, en ce qui concerne les chevaux il faudrait des quantités immenses de Pineapple Goo ou d'OG Kush pour satisfaire leurs besoins.

Quel dosage faut-il donner aux animaux concernant le CBD ?

La dose maximale sans effet secondaire nocif

Les chercheurs ont estimé que l'on pourrait administrer jusqu'à 2 grammes de cannabidiol par kilos à un animal sans effet secondaire nocif pour sa santé. Donc en théorie, un chien de 10 kilos peut ingérer jusqu'à 20 g de CBD sans danger.

La recherche de la dose optimale

Cela ne veut pas dire que l'on doit tout de suite aller à la dose maximale quand on va soigner notre animal. Le mieux est de commencer par de petites doses, c'est-à-dire 0.1 mg. On peut augmenter au fur et à mesure que l'on constate les effets sur notre animal.

Remarque importante :

Cet article ne doit pas être considéré comme un avis médical, il est juste rédigé à titre informatif. En France, le chanvre et les produits dérivés ne sont pas encore considérés comme des médicaments. Si votre animal est malade, ne faites pas d'automédication, consultez un vétérinaire. 

← Article précédent Article suivant →