Est-ce que le CBD rend accro ?

Publié par MaxDesign le

Est-ce que le CBD rend accro ?

Le cannabidiol est, à tort, souvent considéré comme de la marijuana. Si certains produits à base de CBD peuvent se présenter sous la même forme que de la weed classique, les effets du CBD ne sont pas les mêmes que ceux du cannabis récréatif. Mais on peut tout de même se demander : est-ce que le CBD rend accro ? 


Après tout, cette substance procure certains effets à notre corps et notre esprit. C’est pourquoi de nombreuses personnes qui veulent essayer le cannabis thérapeutique se posent la même question à chaque fois, à savoir : est-ce que le CBD rend accro ? 


Chez Woodyline, nous produisons et nous vendons du cannabidiol depuis des années et nous allons vous montrer que nos fleurs de CBD ne vous procurent pas les mêmes effets que le weed traditionnelle


Retrouvez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur le CBD et la réponse à la fameuse question : est-ce que le CBD rend accro ?


Qu’est-ce que le CBD ? 

Tout d’abord, vous devez comprendre ce à quoi vous avez affaire ! Sinon, la réponse à la question, est ce que le CBD rend accro, ne ferait pas sens pour vous.


Le cannabidiol (CBD) est l’un des deux principaux composés cannabinoïdes de la plante de cannabis. L’autre cannabinoïde le plus répandu est le THC. Contrairement au tétrahydrocannabinol (THC), le CBD est non psychoactif, ce qui signifie en termes simples qu’il ne vous fera pas planer. 


En fait, les recherches suggèrent que les utilisateurs de CBD profitent des mêmes bienfaits relaxants que les utilisateurs de THC, mais sans avoir à se soucier de se défoncer. 


Gardez à l’esprit le fait que les extraits de chanvre à spectre complet comprennent également un seuil légal de 0,2 % de THC.


C’est ici que la confusion commence. De nombreuses personnes utilisent indifféremment des termes comme chanvre, cannabis et marijuana. Et c’est un gros problème, car il s’agit en fait de substances chimiquement différentes au niveau de la molécule de cannabinoïde, avec des statuts juridiques différents également. 


Il est donc très important de connaître la différence entre le chanvre et la marijuana. Cela vous aide à comprendre pourquoi vous ne pouvez pas planer avec du CBD extrait du chanvre.

CBD et THC : quelles différences ? 

Pour répondre efficacement à la question, est-ce que le CBD rend accro, intéressons-nous aux différences entre CBD et THC.


Le Cannabis Sativa L. est la plante dont nous tirons le CBD et le THC. Mais il existe différentes espèces de plantes de cannabis (plus de 2 000 variétés), chacune ayant ses propres composants chimiques et ses propres méthodes de culture. 


La marijuana est le nom de la plante Cannabis Sativa L. qui se caractérise par des concentrations élevées de THC et des concentrations relativement faibles de CBD. Le chanvre est une plante du genre Cannabis Sativa L., cultivée pour ses graines ou ses fibres comestibles et ses faibles concentrations de THC. 


Cette dernière caractéristique explique pourquoi nous nous approvisionnons en CBD à partir de plantes de chanvre, car le chanvre est légal en France et nous sommes le deuxième pays qui en produit le plus dans le monde après la Chine.


Le CBD est présent à la fois dans la marijuana et le chanvre. Cependant, le cannabidiol (CBD) extrait des plantes de chanvre contient des traces minimes de THC (moins de 0,2 %). 


Voilà qui devrait permettre de clarifier les choses : si vous vous en tenez au CBD dérivé du chanvre, vous ne serez pas défoncé. Ce n’est là qu’une des nombreuses distinctions entre le CBD et les substances qui créent une accoutumance et une dépendance. 


Est-ce que le CBD rend accro ? Ce que disent les études

L’une des études les plus pertinentes pour savoir si le CBD crée une dépendance a été publiée dans Drug and Alcohol Dependency en 2017. L’étude a porté sur 31 consommateurs fréquents de cannabis en bonne santé. 


Ils ont reçu l’une des trois doses orales de CBD (200 mg, 400 mg et 800 mg) ou pas de cannabidiol. Ils ont utilisé le cannabinoïde avec du cannabis à 0,01 % ou à 5,3-5,8 % de THC.


Après huit semaines, les chercheurs ont constaté que le cannabis actif (plus forte teneur en THC) produisait de manière fiable des effets d’addiction au sentiment de défonce. Cependant, le CBD est resté semblable à un placebo dans toutes les mesures


Le cannabinoïde n’a pas affecté la pression sanguine, le rythme cardiaque ou la fonction cognitive. De plus, il a donné des résultats similaires à ceux d’un placebo en ce qui concerne les sentiments d’intoxication déclarés par les sujets eux-mêmes.


Ces résultats font suite à une étude publiée en 2011 dans Current Drug Safety, qui portait sur les effets secondaires du CBD. Les chercheurs ont découvert que les volontaires pouvaient absorber jusqu’à 1 500 mg de CBD par jour sans problème majeur


Le cannabinoïde n’a pas non plus altéré les fonctions motrices ou psychologiques par rapport au THC. Comme dans la recherche de 2017, les utilisateurs n’ont pas signalé de changements de la pression sanguine, du rythme cardiaque ou de la température corporelle.


À la question : est-ce que le CBD rend accro ? La réponse est tout simplement non et c’est même tout l’inverse.


Le CBD réduit la dépendance à d’autres drogues

Une revue d’études publiée en 2015 dans Substance Abuse a analysé 14 études qui ont montré l’impact du CBD sur les comportements addictifs. Cinq de ces études portaient sur des humains. Selon les éléments recueillis, le CBD pourrait avoir des propriétés thérapeutiques sur la dépendance à la cocaïne, aux opioïdes et aux psychostimulants.


L’une de ces études portait sur l’effet du CBD sur la consommation de tabac, publiée dans Addictive Behaviors en 2013. Elle mettait en scène 24 fumeurs de cigarettes de tabac. La moitié d’entre eux ont consommé du CBD à partir d’un inhalateur, tandis que l’autre moitié a utilisé un placebo. 


Après une semaine, les utilisateurs de CBD ont réduit leur consommation de cigarettes de 40 %. Ceux qui ont utilisé le placebo n’ont remarqué aucune différence dans leur consommation de cigarettes.


Parallèlement, une étude publiée dans l’American Journal of Psychiatry en 2019 a examiné les effets du CBD sur la dépendance à l’héroïne. Elle a impliqué 42 utilisateurs d’héroïne à long terme. Un groupe a reçu un placebo, un autre a reçu 400 mg de CBD, tandis qu’un troisième groupe a consommé 800 mg du cannabinoïde. 


Ceux qui ont utilisé le CBD ont signalé une réduction significative de l’anxiété et des envies induites par les signaux de drogue.


Le CBD ne rend pas accro. Bien au contraire, il permet de se sortir de certaines addictions. Ne craignez pas cette substance qui n’apporte que des bienfaits à votre corps. Achetez-en dès maintenant chez Woodyline !

← Article précédent Article suivant →